Accueil > Nos établissements > F.A.M > Handi-plage. L’eau, moyen d’expression corporel et de découverte (...)

Handi-plage. L’eau, moyen d’expression corporel et de découverte sensorielle.

Le 20 janvier 2010 trois résidents du Foyer d’Accueil Médicalisé Alice Verdin de St François accompagnés de trois professionnel ont pu découvrir l’activité nautique en tiralo. Ce site situé à la Saline le Bain, est géré par le Centre Communal d’Action Social de la commune de Saint Paul, cette structure possède tous les équipements nécessaires pour le confort et la sécurité des personnes accueillies, comme l’accessibilité en fauteuil roulant, lit médicalisé, douche…, Permettant aux personnes handicapées, d’avoir accès à la plage et de pouvoir pratiquer une activité aquatique comme les autres et ainsi profiter de la plage et du soleil.
Le personnel présent est mis à disposition des résidents pour faciliter le transfert du site vers la plage en tiralo.
L’activité handi-plages est mise en place dans beaucoup de structures de l’association Frédéric Levavaseur, comme la l’IMS Maison Notre Dame, l’IME…
En effet, ce jour-là les résidents ont pu partager ce moment de détente avec les jeunes de l’IMPro Levavasseur et ceux du Centre d’Education Motrice de l’association Saint François d’Assise.
Avec l’aide de la psychomotricienne, ils ont découvert les diverses sensations dans l’eau, comme la notion d’enveloppement, de flottaison.
L’eau est aussi un moyen d’expression, un des résidents qui ne peut s’exprimer verbalement a pu communiquer avec les professionnels présents, qui de par leur expérience psycho corporel, ont pu comprendre le langage corporel de la personne.
L’eau privilégie la relation du corps à corps, entre le résident et le personnel, le corps devient alors principal « objet » médiateur et donc le principal moyen d’expression, pour exprimer ses ressentis.
Le fait d’être, dans l’eau, permet à la personne de se découvrir, elle touche, enveloppe, caresse dessine les limites du corps, elle a un effet relaxant de plaisir.
Pour les résidents se déplaçant en fauteuil roulant, le fait d’être dans l’eau ont ressenti cet effet d’apesanteur, de calme, de douceur, moment qui pour eux semble primordiale.
Pour un résident, paraplégie, c’était un moment d’exploration motrice, se déplacer dans l’eau est un jeu partagé avec les autres, un effet euphorisant provoquant chez lui une certaine excitation motrice et pour un autre d’être plus détendu, plus décontracté.

Après une après-midi de détente, de jeu, de joie et une bonne douche, tous se sont retrouvés autour un bon café, avant de reprendre la route pour la fraîcheur des hauts de Saint François.

Eric THELESTE
Elise CIVET
Linda GRONDIN

Répondre à cet article

vendredi 3 mai 2013

SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Accessibilite | Mentions legales